Honda CB 750 - 1976

latest-006-1.jpglatest-008.jpgSuite à mon project XS 500, j'avais pris gout au look cafe racer.   Donc après avoir vendu le XS500 je me suis mis à la recherche d'une autre japonaise pour paufiner mes premiers pas dans cette categorie.  Philou, mon kiné préféré, avait acheté un CB 500 Four d'origine avec beaucoup de gueule et je me suis dis que ce style de moto ferait une bonne base pour un Racer.  Et c'est ainsi que mon electricien m'informa qu'il avait une CB 750 dans son garage qui fonctionnait parfaitement mais qu'il n'avait pas le temps de s'en occuper.  On se mit d'accord sur quelques modalitées et voilà comment le 750 a atterit dans le "Repair d'El Vis".  latest-004.jpgDonc on attaque le démontage.  Primo, problème au niveau du réservoir, les enfoncements des 2 côtés du reservoir sont vraiment très profonds.  Donc 3 solutions : utiliser un pistolet à tirette pour faire revenir les enfoncements, les réparer au mastic après les avoir fait resortir avec un poussoir, ou tout simplement en acheter un autre.  photo2.jpgDe plus, le système de fermeture du bouchon d'essence, qui est en fait un crochet qui maintient le bouchon en pression, est cassé.  J'ai montré le reservoir à un carrossier mais comme tout garagiste moderne; qui refuse de se faire chier, il m'a conseillé d'en acheter un neuf.  En attendant, j'ai fait un peu le tour des sites spécialisés, histoire de me faire une idée sur les diverses possibilités qu'offre un CB 750.  A l'origine mon idée était simplement la restaurer d'origine, mais le cout de l'ensemble des pièces nécessaires pour obtenir quelque chose de potable avoisinnent les 1000 euros.  Certes, en ajoutant 1000 euros au prix d'achat et en donnant un coup de neuf a la carrosserie et au moteur, on peut avoir un CB de bonne qualité à un prix relativement décent, mais le coup était tout de même prohibitif.  Dans l'attente de la restaurer d'origine ou bien dans faire un café racer, j'ai commencé par la démonter, et la nettoyer.  Primo Le moteur avec du papier abrasif 500, puis les cylindres au zebracier, et les cullasses avec de la patte à poncer et à briller.  Après 4 heures de dur labeur, le coté droit a commencé à reprendre vie.  phot9o.jpgPuis je me suis attaqué à la fourche avant.  L'ancien proprio avait décidé de peindre les tubes de fourches qui étaient recouvert de rouille avec de la peinture grise.  Super comme idée !!!!!  Le problème c'est qu'il avait peint les tubes de fourches dans le T de fourche.  Je vous raconte pas la galère pour les faire sortir.  Il a fallu d'abord poncer la peinture à la Dremmel au niveau du T et fabriqué un poussoir en bois afin de l'utiliser comme tassot et sortir les tubes de fourche hors du T.  Une vrai merde.  070.jpgPuis je me suis mis à les poncer et leur redonner une seconde vie.071.jpgIdem pour les fourreaux, ils étaient sérieusement attaqués, mais à force d'huile de coude j'ai réussi à leur donner une seconde vie.  073.jpgJ'ai ensuite démonté et repeint le T de fourche et j'ai saisi l'occasion que la moto était partiquement démontée, pour cacher le moteur et poncer légerement les traces que le temps avait laissé sur le cadre.  Après avoir dégraissé le cadre, j'ai appliqué une couche de noir brillant, histoire de le rajeunir de 30 ans.  067.jpgPuis je me suis attaqué à l'échappement.  La rouille était tellement épaisse qu'elle s'était focilisée sur le collecteur. 059.jpg Impossible de poncer à la toile emeride pour les remettre à neuf, sinon j'y serais encore.  Donc, on emploie les grands moyens en utilisant la ponceuse électrique avec du 180, puis du 240, puis du 400 et enfin du 500.  Quand c'est terminé on passe du Belgom et on fait comme Karaté Kid.  086.jpgPuis c'est le tour des étriers de frein avant qui étaient rongés également par le temps.  On démonte et on ponce à la main, puis on apprète et on repeind.  Je n'avais aucune idée de la couleur d'origine des étriers donc je me suis efforcé de trouver la même qui me semblait être or métallisé.  058.jpg 

082.jpgPareil pour les disques. 001.jpgEt enfin, pour les amortisseurs KINO.  On démonte, on ponce et on repeind. 004.jpg

005.jpgEntre temps, j'ai reçu la selle, les poignées, les caoutchoucs pour les calles pieds, un nouveau cache allumage, une coque de phare, et Fabrice m'a gentillement offert les calles pieds passagers qu'il a canibalisé sur sa 350 CB. 008.jpg

Ca avancait pas mal.

Entre temps, je m'étais résigné à acheter un réservoir d'occase et maintenant que j'en avais trouvé un sur Leboncoinun, il ne me restait plus qu'à peindre les caches de la même couleur.  Je me suis empressé de surfer le net pour trouver le code couleur bleu saphyr de Honda mais, je me posais quand même la question de savoir si une peinture neuve ne dépareillerait pas d'une de 35 ans d'age.  J'ai appelé mon professeur de peinture qui m'a confirmer qu'une peinture de 35 ans ne pouvais pas être aussi jolie qu'une peinture d'aujourd'hui.  J'ai donc opté de laisser le reservoir d'oringine et de peindre les caches latéraux en noirs tout en continuant à surfer le net pour trouver des caches latéraux de la même année et surtout de la même couleur. 

Mais avant cela, il a fallu réparer un cache lateral qui etait cassé.  J'ai utilisé ma colle magique "reparex" avec sa fameuse poudre solidifiante et j'ai commencé a poncer, pour appreter, et enfin peindre en noir et vernir. 02042013-003.jpg

02042013-008.jpg

02042013-030.jpg

Et on pose pour voir à quoi cela pourrait ressembler.

02042013-029.jpg

Pas mal.  Je crois que je vais rester sur cette ligne jusqu'à ce que je trouve les fameux caches avec la peinture d'origine.  Donc, il ne me reste plus qu'à trouver des pates de phare et des clignos pour enfin tout remonter et proceder aux vidanges habituelles avant d'aller l'essayer. 

Entre temps, j'avais recu une photo d'un brat style CB de Chris qui m'avait bien plus et je me suis dis que si j'arrivais à réparer mon reservoir "irréparable", et si je fabriquais une selle roots, je pourrais faire d'une pierre 2 coups c'est à dire avoir avec la même moto: une CB d'origine et une CB Brat Style, en ne changeant uniquement que le reservoir et la selle.  Cette manip s'effectuant en moins de 2 minutes montre en main. 

Donc, comme la CB était sur le pont, et que j'avais le week-end devant moi,  je me suis attaqué au reservoir qui était enfoncé sur 4 endroits.  2 de chaque côté. 02042013-013.jpg Primo, gros problème au niveau de la fermeture du bouchon car celui-ci est cassé.  Mais avec un peu de chance j'ai retrouvé le bout manquant au fond du reservoir en le vidangeant.  C'est ce qu'on appelle arrivé comme un cheveux sur la soupe.  Je sais pas comment je vais réparé ce bitchou mais on verra.  Une chose est sure c'est que cette pièce n'est plus dispo chez Honda.02042013-018.jpgVu l'état des enfoncements j'ai pris Sinto Fer armé pour combler les trous et puis du mastic ordinaire et de l'huile de coude.  Pour arriver à un résultat satisfaisant pour etre apprété. 02042013-027.jpg

02042013-039.jpgAprès l'avoir appreté et fait un liseret doré (assorti au cylindre de freins) j'ai passé un couche de blanc.  Maintenant il faut que je trouve un code couleur pour faire le haut du reservoir en rouge candy.  

02042013-042.jpg

02042013-043.jpg

Puis en attendant que cela sèche, j'ai commencé à peindre les rayons qui étaient dans un piteux état.02042013-031.jpg

J'ai fait quelques recherches sur le net pour obtenir le code Rouge Candy de chez Honda (C151ru) et je suis allé le faire fabriquer.  24h plus tard j'attaquais la sous-couche puis la base avec mon nouveau pistolet de retouche que j'avais ramené quelques semaines plutot de mon périple aux States.432013-001.jpg

432013-002.jpgEt puis on décache avec attention pour enfin obtenir un résultat qui ne demande qu'a être vernis.  432013-004-1.jpgEt puis on remonte le tout, on fait les vidanges et les niveaux, et on kicke.  Démarrage quart de tour.  Parfait

latest-008.jpg

latest-005-2.jpg

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×