Archives Blog 2012

Janvier 2012

Début de semaine galère.  J'ai perdu mon passeport ce week-end, outil hautement necessaire à mon travail quotidien, donc je cours dans les couloirs étatiques depuis lundi pour me faire délivrer ce fameux sesame.  Malheureusement, j'ai pas réussi à me le faire renouveler et vu que je partais en déplacement cette semaine j'ai décidé de faire une opération "kaeinique", c'est à dire, prendre l'avion avec un vieux passeport expirer depuis plus de 2 ans et voir si je pouvais voyager sans papiers officiels.  Eh ben, c'est d'Oslo que je vous écris.  Lec mecs des aéroports ne verifient que si le nom sur le passeport (donc un faux ferais l'affaire) correspond à celui sur la carte d'embarquement.  Donc si comme moi vous imprimer votre carte d'embarquement via internet chez vous, vous pouvez vous pointer et prendre l'avion tranquille (au moins dans l'espace Schengen). 

Bon revenons à nos oignons...  J'ai décidé en ce début d'année de me remettre à bosser sur le ZB du pitchoun. 

Pour moi le truc le plus chiant sur ce genre de machine, sur toute les machines d'ailleurs, c'est faire l'electricité.  Je ne dois pas etre le seul car pour m'y aider je suis allé sur le forum "Magic Monkeys" et leurs articles les plus lu sont ceux sur les differents faisceaux electriques disponible sur ces engins.  En ce qui concerne le ZB trouvé dans mon jardin, il semblerait que ce soit un modèle cross.  Honda aurait "intelligement" donné 2 memes numeros de chassis au ZB50 cross et au ZB50J en 1988.  Le mien, le AB22 n'avait pas de faisceaux électrique donc soit il avait été enlevé par l'ancien proprio soit, c'était un cross.  Donc, afin de l'homologué; (en fait je m'en fous de l'homologation je veux juste que le ZB soit sùr et qu'il est un systeme éclairage), il faut lui installer un faisceau électrique, voire meme un allumage different car sur le modèle le cross y a qu'une bobine pour l'allumage alors que dans les autres y a 2 bobines, la seconde servant à l'eclairage.  Bref, après m'etre fait expliquer tout ca par le concessionnaire je suis rentré chez moi analyser le tout.  En fait, j'avais acheté un bas moteur chez Provence Moto Casse et il était équippé du systeme éclairage, donc aucun soucis par contre faut installer regulateur et batterie et faire cablage.  Sans oublier les coquottes.  Bref, une merde pour quelqu'un comme moi qui a horreur de l'electricité.  Entre temps et pour eviter un max de problème, j'ai trouvé un vieux PBR à 200 euro avec toutes les pièces necessaires pour remonter mon ZB.  Donc soit je le pille de son faisceau et le revend en pièces soit, je fais le faisceaux moi-meme, je donne un coup de jeune au PBR et le revend dans la minute.   

J'avais fait le mock up l'année précédente, et l'avais laissé dans un coin du garage.  En plus de l'electricité, Il fallait mettre un nouveau piston et refaire la segmentation, faire les cablages, regler les freins, mettre la chaine, et enfin le faire démarrer après 20 ans d'inactivité.  zbengine.jpgA 13hr j'avais tout remonté et avant d'envoyer le coup de kick, je decidais d'aller faire une sieste vue que j'était debout depuis 4hr du mat.

J'avais pris la précaution de d'acheter 1 litre d'huile synthetic Mobil 10w40, que je me fus un malin plaisir de remplir dans le reservoir de ce liquide si précieux.  Et là, Katastrophe, l'huile versé d'un coté fuyé de l'autre.  Apparement la fuite venait de derrière le volant magnétique.  Grand moment de solitude.    

zbvolant.jpg

piston.jpg

La semaine suivante, je suis allé chez mon pote Chavez samedi soir pour manger une raclette, et il m'a montré l'avancement de son project, c'est à dire la pose du reservoir XR 750 sur son 883.  Franchement, ca tue comme dis mon fils.  Il doit encore bosser sur la peinture bien qu'il pense peut-etre le laisser roots pendant un petit moment et plus tard le couvrir de paillette.  Chui d'accord avec lui, mais franchement il a de l'allure.  Dès que je peux je vous fais une petite photo pour vous la faire partager. 

En ce qui concerne les autres nouvelles et comme vous le savez la Redneck est chez Arne de Custom Service à Oslo afin de me faire le changement de l'injection à la carburation, me faire toute l'electricité et verifier bien evidemment que la moto est sure pour prendre la route.  Comme je le dis souvent, y faut toujours passer par un pro.  Moi, dès que je termine une moto, je l'emmène chez un pro afin qu'il me verifie tout.  Ca me coute quelques centaines d'euros mais au moins je dors bien la nuit.  Donc, j'ai appellé Arne pour faire un point sur la moto que je lui avait laissé.  J'esperais que le diagnostic soit bien meilleur que la dernière fois car Knut avait également bossé dessus et cela me fut confirmé.  Par contre, Knut n'avait toujours pas ramener les échappements que j'avais oublié dans son garage.  Connaissant Knut il avait certainement due les mettre sur une moto qu'il construisait et comme il devait avoir des problèmes de fric il a argumenté qu'il gardait mes pots pour un travail qu'il avait fourni sur la Redneck.  Pour faire court, on ne se parle plus, ce qui est dommage car c'est lui qui m'a mis le pied à l'etrier.  Je lui pardonne.  Donc, retour case départ pour les échappements et coup de fil à Ben de Pipedreamz en Californie pour qu'il m'envoit d'urgence les pots.    

 Fevrier 2012

Avant de se frapper la vague de froid en pleine tete, je suis sorti faire un petit Tour avec la Dyna.  J'ai rempli le reservoir et me suis baré tot le matin, histoire de profiter d'un petit moment de plaisir sur ma monture.  Quelque heures plus tard, alors que je venais de mettre la bécane sur béquille je m'apercu qu'il y avait une fuite au reservoir.  PDBDM (p'tain de bordel de merde). Vent de panique, je me suis accroupi par terre pour voir d'ou cela pouvait bein provenir mais mis a part un suientement (sais pas comment y s'ecrit ce mot là) je n'arrivais pas à déceller la fuite.  Je me suis dis que c'était peut-etre une micro fissure qui avait du se former vu que c'est moi qui avait souder le reservoir et qu'au fil du temps cela avait creer une fuite.  De plus en regardant de plus près on s'apercevait que sous le reservoir, la peinture était toute gonflée.  Temps de remettre tout ca en ordre et donc de demonter le reservoir du cadre. iphonepics-040-1.jpgPas très clean le truc, la peinture sous le reservoir s'effritait comme s'il y avait une couche stagnante d'essence entre l'alu et la peinture. Et pour courroner le tout, le reservoir étant imbibé d'essence et donc glissant, celui ci m'echappat des mains et s'eclatat sur le beau par terre de mon garage.  J'avais gagné la journée.  Comme on dit si bien dans le sud, "ehhhh mon viiier ehhh".....

 

iphonepics-044.jpg

Le mal étant fait, la moto étant sur cale, autant attaquer le mal plus profondement.  Les pneus atteignant l'age de la retraite mais surtout les rayons étant rongé jusqu'a la moelle par le fond d'air salé provenant de la méditerranée, je decidais de tout tombé, avec dans le coin de l'esprit, l'espoir de pouvoir m'offrir le circuit suspension, c'est à dire oehins pour l'arriere et la fourche GCB pour l'avant.  Un petit tour par les catalogues pour voir les prix et retour à la case départ, c'est a dire, on gardera les "progressives" chromé à l'arrière et la showa d'origine, élargit certe, à l'avant.  

iphonepics-067.jpg

Quand tout fut demonté, je me suis attaqué a reparer le trou créer par la chute du reservoir à l'aide de notre cher mastic.  Après plus couche et suivi d'un ponçage en bonne et due forme, le trou était résorbé.  Place maintenant à l'applanissement du bouchon d'essence.  Lors de la construction du reservoir, j'avais coupé pour soudé une fine rondelle d'acier afin d'eviter que le bouchon "pop up" ne s'enfonce trop dans le reservoir.  Mauvaise idée car il resortait.  Pour le commun des mortels ce n'était pas trop voyant, mais pour moi qu'il avait fait c'était pas très clean.  En plus, faut dire que le bouchon du réservoir te saute au visage chaque fois que t'es assis sur ta monture.    iphonepics-063.jpg

iphonepics-061.jpg

iphonepics-062.jpg

Bon, bonne nouvelle, vendu u petit bien immobilier qui nous permettra de financer le vrai, le seule et l'unique "Repaid d'ElVis".   Faillait bien que j' m'adonne à faire les plans de mon domaine.  Pas mal hein ???? 

elvis.jpg

elvis-1.jpg

Comme vous pouvez voir, 2 pièces consacrées à la construction, une pour le propre - mock up et construcruction, une pour le sale  - meulagae, soudure, peinture, etc... - J'ai pas encore finalisé le projet.

Si tout va bien les travaux commencent début Avril et finissent mi-juin.   J'aurai ainsi tout l'été pour décorer, car comme vous le savez si bien, l'été je roule.....  

Niveau construction, j'ai démonté l'allumage du ZB pour savoir d'ou provenait cette p'tain de fuite, et je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas de boulons en haut et en bas derrière le volant magnetique.  Encore du travail de sagouin.

iphonepics-053.jpg

Et le problème c'est qu'après une heure de recherche je n'ai pas trouvé de boulons qui correspondaient dans mon atelier.  Donc, faudra aller chez Honda en acheter.  Mais le plus gros problème c'est que le villebrin est lié au carter par ces boulons, donc faudra essayer de tout réaligner quand j'aurai enfin mes boulons.  Rien de plus chiant que de manquer de pièces.  Ca me rend malade.  C'est pourquoi, meme quand je n'en ai pas besoin, j'achète toujours un peu de consommable.  C'est le genre de truc hyper important et surtout utile.  Si je n'arrive pas a aligner le villebroquin, faudra ouvrir le moteur.  Et alors là bonjour la galère.  Enfin pour moi.  Pour oublier cette entourloupe, je me suis attaqué au reservoir qui en avait bien besoin.  Quand je l'avais récuperé dans le jardin un an plutot, il était en mauvais état.  je lui avais tant bien que mal redonné un peu de vie en le sablant et le peignant à la bomber, mais il était toujours en soin intensif.   Donc, je l'ai un peu poncé et rempli les trous au mastic.

iphonepics-060.jpg

 March 2012

4 sujets toujours sur le feu :  Le Repair d'ElVis, Le ZB, la Dyna, la Redneck.  Commençons par le ZB.  J'ai finalement mis la main sur les 2 ecrous qui me faisaient défaut, il a fallu les raccourcir à la bonne taille.  Après quelques essais infructeux ça a finalement marché.  j'ai remis les 0,8 litre d'huile preconisé par le constructeur, et comme par magie la fuite s'est arretée.  J'ai remis le volant magnetique en place et tout était prèt pour le démarrage.  Ne manquer que l'essence ou plus précisement que leéservoir. 

latest-009.jpg

 

 

 

 

 

 

tank-009.jpgJ'avais déjà refait les défauts du reservoir avec du mastic mais il restait à l'appreter et à le peindre. Donc après m'etre attelé a cette tache, j'ai peint le reservoir (à la va vite) de noir brilliant bien que mon fils voulait du noir mat.  Il s'en accomodera.

Et puis, je l'ai remonté mais il me manquait toujours les durites.  Depuis je ne l'ai pas touché (vous comprendrez pourquoi en lisant la totalité de ce billet).  Cependant et avant de reprendre la route, il faudra que je fasse les freins.  En effet, il est pratiquement impossible de trouver des cables d'antant pour le frein avant, ou alors à des prix exhorbitants.  Heureusement, que j'étais en Asie la semaine dernière et que je me suis arreter dans un boui-boui malaysien pour en recuperer un à moins de 50 centimes d'euro.  De plus, la pédales du frein arrière vient taper sur le cale pied ce qui empèche la course du cable de frein.  Bref, reste donc a remettre les freins en place, remettre les durites, et essayer de le faire démarrer.

latest-0023424.jpg

Pour la Redneck, j'ai fait envoyer les pots directement de Californie en Norvège, en esperant passer au travers des mailles du fillet douaniers scandinaves. Eh ben non, Carsten mon receptionnaire s'est fait chopper par les douanes et a du payer 1200 couronnes pour les faire dédouaner.  Entre temps j'avais envoyé un peu (beaucoup) d'oseille à Arne pour le travail effectué, et comme une couille ne vient jamais seule, il m'annonça que j'avais un problème avec le filtre à huile qui ne pouvait pas etre enlever du cadre sans le tronçonner.  J'avais pas vu ça au mock-up.  Donc à défaut de meilleures solutions, on prit la décision de le tronconner malgré la peinture.  Le pire c'est qu'une fois que c'était terminé, Arne m'annonça avoir trouvé un filtre à huile Honda qui faisait parfaitement l'affaire et qu'on avait donc fait tout ça pour rien.  Bon mis à part cela on commencait à voir la fin de ce chantier, jusqu'à ce qu'il m'appelle pour m'annoncer qu'après avoir monté l'allumage Dyna, le moteur ne démarrait pas.   On décida de dormir dessus jusqu'à mon arrivée à Oslo en fin de mois. img-0424.jpgAvant d'attaquer le gros du billet avec la Dyna, petit point sur le "Repair d'Elvis".  Comme expliqué précedement, la vente d'un bien immobilier nous a donné les liquidités necessaires pour l'aboutissement d'un de mes rèves, c'est à dire la construction de mon bouclard perso, appelé communément par tous les disciples de Kaien, le "repair d'ElVis".  Les derniers rdv avec les maçons ont eu lieu cette semaine et les travaux doivent commencer le 2 avril.  Seul hic au programme, j'ai la Dyna sur cale dans le garage.  Toujours est-il, que j'ai passé le week-end dernier a vider le garage et entreposer l'ensemble de mon matos a meme le sol dans le jardin. 

Et pour finir, le Dyna.  Bon, sais meme plus par où commencer.  Bon la dernière fois qu'on en avait parler, j'en avais terminé avec le mastic sur le reservoir ainsi que le ponçage du surplus d'acier que j'avais soudé autour du bouchon de reservoir.  Donc avant de passer à la cabine de peinture, je me suis attaqué aux rayons.  Ceux qui vivent près de la mer savent que si vous n'avez pas de rayon en inox, un jour ou l'autre vos rayons finiront rongés par la rouille.   Et bien plus vite si vos rayons viennent de Chine ou Taiwan comme les miens.  Donc vu que les pneus étaient mort, j'en profité pour également changer les rayons, et par la même occasion peindre les cercles en epoxy noir brilliant (en 9500 disent les pros).   tank-011.jpg

Donc première étape après avoir enlevé et jeté aux ordures (en versant une petite larme) les anciens pneus, meulage des rayons,

Deuxième étape, enlevé le plastique qui fait oeuvre d'étancheité pour les tubeless.  Et là, franchement galère, il m'a fallu 2 heures avec le pistolet thermique pour venir à bout des 0,7mm de plastic dur. latest-11116.jpg

Une fois terminé direction, Thermolocage Provencal à vitrolles pour peinture à l'epoxy.  Pour 100 euros les cercles reviennent nickel 5 jours plus tard.  Du bon boulot. 

rim.jpg

Direction Le Thor dans le Vaucluse pour voir notre amie de "la roue Provencale" pour rayonner les 2 jantes avec des rayons in Inox de 16 pouces.  Là, on a vraiment affaire à un pro.  Je ne vais pas m'étaler sur la réputation du gars, qui n'est plus à faire, mais rien à redire.  Du travail de pro, un acceuil chaleureux, un tarif abordable, et dans l'urgence, il m'a fait les rayonnages pendant le week-end.  Et il m'a meme monté et équilibré les pneus.  Rien à redire. wheel.jpg

En ce qui concerne le reservoir et le garde boue arrière, direction mon atelier de peinture préféré (c'est à dire le LEP ou j'ai fait ma formation de peinture en carrosserie).  Première étape, poncer au 400, appreter et poncer, et poncer, et poncer au 800.  On aurait Daniel Larusso avec Mr. Miyagi dans Karaté Kid. 

tank-006.jpg

Puis dégraissage, première et deuxième couche de noir et poncer, et poncer toujours au 800.    

tankpainted-001.jpg

Et puis retour à la maison car je ne savais toujours pas comment ni quelle couleur peindre le reservoir.  15 jours de voyage en Asie et à mon retour toujours pas d'inspiration.........  Et puis le dimanche soir vers 23h, avant de reprendre le boulot, je suis aller dans le garage chercher le reservoir et le garde boue je me suis mis dans la cuisine bien au chaud et j'ai commencé à faire plusieurs ébauche avec du papier adhésif.  Et voilà le travail.

img-0193.jpg

Et de retour à la case départ dans mon atelier de peinture préférré avec mon professeur Mr. Perla.  Et puis, cachage, ponçage, cachage, ponçage, etc...

img-0198.jpg

A défaut d'etre original j'ai gardé les mêmes couleur que j'avais faites 3 ans plutôt.  C'est à dire, noir - orange - et gris.  Comme le orange que j'avais mis sur la XT 500 me convenait, je decidais de faire le même. 

img-0202.jpg

Et j'ai continé en faisant un liserai argenté.  Ne me restait plus qu'a décacher pour vernir quand l'adhesif que j'avais mis pour délimiter les liserais enleva de la peinture qui n'était pas encore sèche et envoya une semaine de travail à la poubelle. 

img-0207.jpg

La KATA avec un grand K....  Fallait refaire la chicane (le liserai) et il ne me restait que 3 jours avant de repartir en voyage pour 3 semaines.  Et à mon retour, les maçon auront attaqué le travail sur le "repair d'Elvis" ce qui signifie que je ne pourrais pas remonter ma moto avant mi-juin.  Donc illico presto, re-cachage et re-peinture. strips1.jpg

Et enfin, vernissage, ponçage, vernissage et sechage.....

 

img-0205.jpg

Ne restait plus qu'à attendre les 48 hrs syndicale de séchage, avant de tout remonter samedi matin....

Je recuperais donc mon matos le samedi matin et je decidais également tout remonter malgré le fait que je ne sois pas satisfait par mes prestations peintures.   Ca me donnera l'occasion de la refaire plus tard, voire l'année prochaine quand je referai toute les suspensions.   Donc, voilà

latestaa.jpg

La Dyna terminée, ne me restais plus qu'à passer mon dernier week-end de Mars à Oslo afin de terminer ou plutot de voir comment avancer les travaux.  J'avais convenu avec Arne que je passerai l'après midi avec lui pour voir comment on allait avancer avec cet allumage (ou bien cet abre à came) qui empecher la moto de demarrer.  

Arne avait passé la semaine à tourner le problème dans tout les sens mais après avoir eu Knut au téléphone celui ci qui l'a informé que l'avance à l'allumage sur les buells à injection était décalé entre 90 et 120 deg.  Donc après avoir fait plusieurs essais, à mon arrivée la Redneck démarra. 

img-0235.mov img-0235.mov

Avril 2012

Le mois d'Avril a bien commencé, j'ai un mal de tete comme pas possible, résultat d'une soirée bien arrosée au Postgarajen MC à Oslo.  En effet, suite au "Virgin Run" de la Redneck vendredi après midi, il était convenue que je rejoingne mes amis des "Company MC" le samedi après midi pour s'envoyer quelques cervoises dans le cornet, et ensuite se faire un bon petit geuleton au Club House.  Chez les norvegiens le 1er week-end d'avril est normalement consacrer au grand nettoyage post hiver.  Donc tout les membres et amis sont conviés à passer une partie de la journée à redonner un nouvelle jeunesse au Club House.  J'avais des trucs de prévus le matin donc je m'y suis rendu en début d'aprem.  Ils avaient du pas mal bosser les gonzes car à 15h (l'heure de mon arrivée) le club house sentait Mr. Propre.  Ca faisait au moins un an que je n'avais pas remis les pieds ici, et à peine le pas de la porte franchis c'est dans les bras de Jonas que je tombé.  Il était ravi de me voir et nous sommes allés, sans perdre une minute, nous boire une Ringness bien fraiche, puis 2, puis 3, puis 4, puis j'ai perdu le compte.   img-0250.jpg

Et puis vers 19hr, on s'est mis à table pour n'en sortir qu'a 22h30 et prendre la direction du club house des "PostGarajen Oslo MC" pour une soirée qui a durée jusqu'a je me rappelle plus....  Donc c'est avec une certaine joie et fierté mais également avec une grosse tolle que je me suis réveillé le dimanche matin.   Voilà, restait maintenant a se consacrer au programme de la redescente de la Redneck en France.   3 choix :  la descendre avec un transporteur, la descendre par la route, la descendre par bateau puis train.  Chacun representant ses avantages et inconvénients.   Le choix évident étant biensur une descente par la route.  Premier incovénient la distance : Oslo-Marseille c'est 3 milles bornes.  Donc minimum 3 jours de d'autoroute.  Ennuyeux.  Deuxio le temps, il neigeait début avril à Oslo, gelé en allemagne et faisait du vent sur la France.  Donc 3 jours d'autoroute sur un rigide et par mauvais temps, c'est pas trop la joie.  Et enfin le cout.  3 jours, c'est 3 nuits d'hotel, 9 repas d'autoroute, les péages, l'essence.  Et puis comme je me fais vieux la fatigue.  Donc décision intermédiaire de prendre le bateau d'oslo a Kiel, faire Kiel-hambourg par la route, mettre la moto dans le train et descendre jusqu'à Narbonne, et enfin Narbonne-marseille par route.   2 gros problèmes : le cout exhorbitant de ferry et du train et enfin les dates de départ ne correspondant pas.  Donc au mieux il faut passer 2 jours à Hambourg avant d'embarquer pour 24hr direction Narbonne.  Donc 1,5 jours de bateau, 2 jours a Hambourg, 1,5 jours de train et qques heures de route, ca me prennait 1 semaine.  Pas le temps.... Donc dernière solution, un transitaire avec l'avantage d'avoir la moto livrée chez soi.  Inconvenient, faut attendre une date de départ et comme la Norvège ne fait pas partie de la Communauté Européenne, faire les formalités de douanes.   Et enfin dernière option en date, conduire jusqu'a Goteborg et utiliser un transitaire suédois.  Voilà ou j'en suis à l'heure ou je vous écrit.   Vedremo comme disent les italiens.....

De retour donc en France après 3 semaines en Scandinavie.  Les travaux du "Repair d'Elvis" avait déjà commencé ce qui occasionnaient que toutes mes bécanes étaient stockées en vrac dans mon jardin.  On aurait dit un petit camp des gens du voyage....

img-0272.jpg

Il faudra attendre 2,5 mois avant de pouvoir ré-amenager.  En attendant, fallait vivre avec. 

J'ai mis 3 bécanes à vendre sur leboncoin.  Le SideCar Vespa GTR, le Café Racer XT 500 et la BMW.  L'idée étant d'acheter qquechose de confortable d'utile et de maniable pour madame afin qu'elle puisse se déplacer sans avoir à sortir la Redneck mais surtout qu'elle puisse mener notre fille à ses différents rdv.  Donc, après une courte discussion, décision fut prise de s'orienter vers un Sportster avec sissy bar et sacoche si possible.  

Là je voudrais pousser un coup de gueule sur les mecs du "boncoin".  Y a plus de 80% de charlatans.  Je vais vous donner 2 examples.  La BM à 80000 km et je la vend 900 euros.  Y a que les pneux à changer.  C'est une super moto pour le prix d'un booster d'occase.  Faut pas déconner quand meme.  Donc y a un gars qui vient, et qui me dis qu'il ne la prend pas car elle a 80,000 km alors que c'est marquer dans l'annonce....  Pareil pour le side Vespa.  La bécane à 40 ans et il veut des amortisseurs neufs et une peinture de 2011.  Non mais faut pas déconner... Franchement dès fois tu te demandes.... 

Nous voilà donc à la recherche d'un Sports et dans la minute nous sort un sportster violet bien féminisé, avec Sissy Bar et Sacoche. Tout ce que recherchais madame.  Y suffisait donc d'aller l'essayer et après etre tombé d'accord sur le prix, Madame est devenue la proprio d'un jolie petit Sportster.

img-0280.jpg

A notre retour, j'ai décidé de faire un peu de nettoyage et de voir si la Café Racer et le Side fonctionnaient toujours.  Et bien, figurez vous, qu'après un petit coup de Start Pilot les deux ont démarré sans problème.  J'en arrive parfois à me surprendre...  Vivement, que le Repair d'Elvis soit terminé afin que je remette les mains dedans...

Donc, maintenant que la nouvelle venue était en état de rouler légalement, la priorité était sa prise en main. Et ceci à l’ancienne dans un parking le soir.   Etrangement, mais agréablement, en moins de 10 minutes Madame a retrouvé des sensations alors qu’elle n’avait pas mis les mains sur un guidon depuis pas mal d’années.  J’en arrive même à me demander si faire de la moto est aussi simple que faire du vélo.   Preuve est, qu’après 20 minutes on a décidé de rentrer à la maison avec moi en tant que passager.  

Les prochains jours ont été consacré à la conduite afin de peaufiner les différents types de conduite sur les différents types de route et une fois encore, aucun problème.   

Alors que tout semblait aller bien dans le meilleur des mondes et que l’arrivée de l’été annonçait de belles balades, voilà qu’un soir en rentrant du boulot je m’aperçois que le pot et complètement brisé en deux.  L’ennui étant que tout mon matos de garage est stocké sous des bâches dans le jardin et que ma machine à souder est stockée sur ma terrasse mais sous 1 tonne de m…….

Donc, après avoir trouvé des clefs ½ je me suis mis à démonter le pot avec l’idée de le mener chez un soudeur pour le faire réparer.   Vivant dans une région très industrielle je me suis dis qu’en faisant le tour des zones industrielles je trouverai rapidement mon bonheur.  Au pire me disais-je, j’irais faire un tour a l’Institut de Soudure qui pourrait m’orienter vers la bonne adresse. 

Figurez-vous, qu’après avoir fait la ZI de Martigues, celle de Port de Bouc, et l’institut de Soudure, je n’ai trouvé personne voulant me faire un soudure minime.   Impressionnant !!!!!  Heureusement, que quelqu’un m’a orienté vers un petit artisan qui a accepté de me faire cette soudure.  Donc, après s’être entendu sur le tarif (raisonnable) on s’est retrouvé le soir avec un pot tout neuf et un super travail.  

Au programme pour le week-end une ballade afin de voir comment se comporte Madame sur mi-distance.  Donc un petit trip dans l’arrière pays Aixois et le luberon passant par Velaux, Eguilles, Aix, Pertuis, Villelaure, Cadenet, St Cannat, et Coudoux.   Félicitations à madame pour une conduite parfaite.  De bonne augure pour cet été...   

Au niveau de la construction du Repair d’El Vis, tout semblait fonctionner normalement et d’après le seul maçon Turc qui manie correctement la langue de Molière, les travaux se termineront dans les temps.  Donc fin Mai. 

Entre temps, j’ai continué à recevoir avec des coups fils pour mes motos à vendre et je me suis séparé, un peu tristement je l’avoue, de ma BMW F650.  Un jour je me reprendrai un trail Germanique car cela m’a bien plu.   J’avais également oublié que j’avais mis en vente la vieille Peugeot lorsque j’ai reçu un coup fil d’un certain George.  Après plusieurs minutes au téléphone, j’ai appris qu’il était spécialiste de Vespa et plutôt que de la lui céder à un prix dérisoire, je la lui ai donc proposée contre des heures de mains d’œuvre mise au profit du remontage du moteur du Lambretta.   Un bon petit troc entre passionné, comme je les aime.   Tout comme l’idée qu’a émise Lionel  autour d’un bon Aioli, dans notre troquet favori, de faire une lotterie, pendant le fameux Quadroplaya, pour le Vespa GTR Side dont j’avais un mal fou à me séparer.  Pourquoi pas ? Faudra en discuter avec Chris l’organisateur.

Et enfin pour finir ce mois d’avril pluvieux,  c’est autour d’un ricard que Fabrice m’a fait rencontrer certains membres du Forum Joe Bar team qui était venu dans le sud faire quelques balades en ce Viaduc du 1er mai et que mon transitaire m’a informé qu’il avait enfin pris possession de la Redneck chez Arne et qu’il espérait me la livrer fin mai.  Juste à temps pour PuntaBagna.  Enfin, je l’espère…

Mai 2012

 J’ai croisé Fabrice en fin de journée et lui ai demandé comment s’était passé son week-end biker en Provence avec ses collègues du Joe Bar Team.  Il avait fait mauvais temps et ils avaient du annulé leur sortie vers Cassis, heureusement, il était passé au travers des gouttes pour assister à la montée du mont Ventoux.   

En ce jour de repos, j’en ai profité pour préparer un petit voyage à Valloire et réserver un petit hôtel dans ce petit village savoyard pour ce qui risque d’être le seul rassemblement intéressant cet été.   Je n’ai pas pour habitude de participer à ce genre d’événement et si mes souvenirs sont bons,  je crois que la dernière concentre à laquelle j’ai participé c’était Daytona en 2006.  Mais vu que Madame a sa bécane cette année, et que j’ai pratiquement finit la Redneck, mais aussi que ca fera 15 ans que je partage ma vie avec un ange de femme, un petit week-end anniversaire entre amoureux entouré de bécanes me semblait être une bonne idée.   Donc, voilà le chèque de resa est partie et on espère qu'il fera beau. 

De retour aux affaires avec 15 jours à la maison marqué par le mauvais temps.  En général, le mauvais temps ne me dérange pas car j'en profite pour bosser dans le garage.  Mais là je suis particulièrement enervé car le mauvais temps empèche les macons d'avancer sur le repair d'El Vis", mais en plus je ne peux pas rouler. 

img-0306.jpg

Donc, le retard s'accumule et je me fais royalement chier pour faire les quelques bricoles que j'ai faire dans mon jardin en plein air. 

Les quelques jours de répit que nous a laisser ce fichu temps on était uniquement destiné a tailler la route.  Comme il fallait changer les sacoches à Madame on a profité pour faire une virée de quelques heures a Port Grimaud pour l'euro Festival et offrir à Madame des sacoches dignes de ce nom.  A propos de l'Euro Festival, y se font vraiment pas chier les mecs d'Harley.  38 euros la journée.  Nous on était simplement venu pour voir les marchands de cuir et on s'est fait taxer de 38 euro X 2 uniquement pour voir les stands.  Mais bon, comme dis ma Femme, ca fait partie du trip et on bouffera dans une station service plutot que dans un restaurant sur le chemin du retour.   Bref, c'est avec de nouvelles sacoches et une grand sourire sur les lèvres que notre journée a St Trop c'est terminé. 

Entre temps, j'avais recu un coup de fil du transitaire m'informant que la Redneck arriverait sous peu dans le sud de la France.  Rendez vous fut pris pour la livraison et mercredi dernier sans l'annoncer a Madame, sa monture fut livrée chez nous.  Il restait encore quelques bricoles a effectué et elle était prete pour un tour de chauffe.  

img-0313-1.jpg

Voilà, il ne restait plus qu'a brancher la batterie, installer les cones de contre pression dans les pots, et puis faire un tour avant de la lui offrir officiellement.  Mais voilà après avoir fait tout cela, et démarré la moto, elle faisait un boucan d'enfer.  Je vais vous dire, j'aime les motos qui ont un son fort.  Ma Dyna fait du 110 decibel a 3500 tours et je la trouve silencieuse alors que c'est déja 20 décibel au dessus de la légalité.  Mais celle ci devait faire du 140 décibel.  J'ai fait un petit tour du village mais c'était vraiment trop genant et un coup a me faire arreter à tous les ronds points.  Avec ce bruit, Madame refusait de la conduire.  J'avais un paire de chicanes qui trainait mais après les avoirs installé et fait un tour, le résultat était plus ou moins le meme.  Donc, je décidais de construire des silencieux.

J'ai fait un petit schéma, et me suis attaqué à la confection.

img-0319-1.jpg

J'ai percé un tube de fer pour que les gaz s'engrouffrent dans les trous, que j'ai soudé à une rondelle afin de faire la réduction et que les gaz se compressent, et enfin j'ai préparé un patte pour scellé le silencieux à la chicane et au pot.  

img-0327.jpgimg-0323.jpg

 

 

img-0328.jpg

 

img-0325.jpg

 

Ensuite, j'ai rempli le silencieux de laine de roche et remonté le tout. 

img-0326.jpg

img-0330.jpg

Moins de bruits mais toujours trop fort.  Donc, il faut que je réalise la meme operation avec une chicane plus longue ou tout simplement changer le pot...  Je vais y dormir dessus et on prendra une décision.

Juin 2012

Y a des fois ou rien ne va, comme disent les anglais « quand ca nous  tombe sur la tête, ce n’est pas une pluie fine mais plutôt un orage ».  La vie est ainsi faite, donc les travaux du "Repair d'El Vis" n’avançait pas, et ca commençait à me prendre la tête grave.  Il y avait maintenant à peu près 1 mois de retard. 

img-0338.jpg

Je devais refaire les silencieux pour les pots et faire des trous sur une chicane avec une petite perceuse sans fils alors que la perceuse à tour te regarde avec un sourire "comaco".   Pareil pour la machine a souder.  Donc un matin ca m’a pris les c … et je m’y suis mis.  Après quelques heures j’avais de vrais silencieux d’une longueur de 20 cm enroulés dans de la laine de roche prêt a me délivrer le son que j’attendais.   Un peu comme ceux qui sont offert par Vance & Hinces.  Montage rapide et démarrage.  Résultat identique qu’avec les petites chicanes.  Pire !!!!! Le retour de gaz  a chauffé les pots et fait une belle tache jaunâtre de surchauffe sur le coude de sortie.  De plus, une énorme fumée noire continuait à sortir, signe de carburation trop riche.  Le carbu, un mikuni d’occase acheté a knut un an auparavant, était soit mal réglé, soit le gicleur intermédiaire était trop gros.  Donc direction, la garrigue pour pouvoir régler le carbu sans déranger les voisins vu que je travaillais dans le jardin.  Après avoir suivi les conseils de réglages de la corporation Mikuni, et vu que je n'y arrivais pas, j’en déduisais que le gicleur intermédiaire était bien trop grand.  Donc, après vu que le gicleur d’origine était en 25 j’en ai commandé un en "20" auprès de WW Cycles.  Entre temps voyage professionnel et ce n’est qu’une semaine plus tard que je m’attelais à démonter le carbu pour y changer le gicleur intermédiaire.  Là, première embrouille, les vis qui serrent la cuve du carbu étaient méchamment fatigués, signes que quelqu’un avait déjà ouvert à plusieurs reprise le carbu.  Je me rappelle toujours que Knut disait qu’il n’arrivait jamais à les régler ces p’tains de carbus donc j’imagine qu’il y avait mis les mains dedans à maintes reprises.  Toujours est-il, je ramais grave.  Entre temps, j'avais réussi à mettre les mains sur mes anciens pots de Dyna auquel j'attelais des silencieux de sportster que j'avais emprunté à Lionel.  Je les ai monté rapidos, j'ai démarré la moto, et le bruit était certes dans les normes européennes mais toujours pas top. 

Je pris donc la décision de ne rien faire sur la Redneck avant que le "repair d'el vis" ne soit aménagé.  Par conséquent, pas de Punta bagna avec la Redneck... J'ai juste commandé un gycleur intermédiaire de 17,5, et un de 15 au cas ou, et puis je suis allé sur ebay afin de commander des pots d'occases pour les couper et les modifier.

Donc, c'est avec la Dyna et le sportster de ma chère et tendre que nous avons entrepris notre route pour Valloire.  Je ne vais pas m'étendre sur la ballade qui était exceptionnelle, en particulier le col du Galibier (j'avais des doutes mais maintenant je suis sur que les cyclistes se dopent).  img-0397.jpg

img-0391.jpg

Donc quoi dire sur Punta Bagna, sans s'étendre.  En premier, je parlerai du Paradoxe "Bag".  J'avais prévu (et contacté) Bag et on était convenu de se boire une (ou plusieurs) bière ensemble et après avoir vu et rencontré tout les gens que je voulais voir (ou pas) et bien je n'ai pas vu Bag.  Sinon, j'ai vu plusieurs bécanes sympas et suis resté sur le cul devant les marseillais de MHC et les lozeriens de EMD.  Franchement, du haut niveau. 

 

 

Juillet-Aout 2012

Bon, de retour après 1,5 mois d'absence d'écriture.  Force est d'avouer que j'avais pas trop envie d'ecrire mais cela ne m'a pas empeché de bosser.  Donc en premier lieu, le Repair d'El Vis.  Avec 2 mois de retard les maçons ont enfin terminé le gros œuvre et mon electricien à enfin pu tirer les derniers cables pour rendre mon workshop operationnel. J'ai passé les couches de peinture, posé les clous, et mis les dernières touches décoratrice à mon "repair", monter le lève moto que je me suis offert, et je pouvais enfin profiter de mon lieu de villegiature à l'interieur de mes propres murs.  

img-0409.jpg

Pour le baptème du feu, je me suis attaqué à la Redneck de Madame.  Les silencieux que j'avais fabriqué ne fonctionnant pas je me suis attaqué à la fabrication d'un collecteur maison, du homemade comme dise les ricains.  Je ne savais pas quel design choisir entre un: 2 en 2 ou 2 en 1.  J'ai finalement opter pour un 2 en 1.  J'ai commencé par le design ci-dessous

img-0417.jpgCe design ne me plaisait guère donc après plusieurs essais infructueux, je suis finalement arrivé à quelque chose qui tenait la route.  Pour faire cela j'ai pris des vieux collecteurs de Dyna qui trainaient je les ai coupé et j'ai pris des vieux tubes que j'avais commandé aux states il y a quelques années et puis j'ai fait un exercise qui s'apparente à du puzzle.  Quand j'ai obtenu en gros ce que je voulais j'ai mis une pointe de soudure, j'ai retiré le tout et j'ai soudé au tig vu que la torche de mon mig est cassé.  J'ai du gaspiller 3 fois la dose necessaire de gaz Argon mais ca a l'aie de tenir la route. 

img-0461.jpg

img-0463.jpgEntre temps j'avais recu les gicleurs intermédiaires de chez WW que je me suis empressé de monter et pour cloturer le tout et après avoir retravaillé le collecteur et monter un silencieux de sportster d'origine, j'ai fabriqué à la va vite des fixations, et j'etais prêt à effectuer mon tour de chauffe!

Les 5 première minutes furent assez plaisantes bien que la couleur des gaz d'echappement étaient toujours très noire, signe d'une carburation toujours trop riche (enfin je pense).  Je m'aperçu également que le moteur faisait une drole de bruit au niveau du carburateur mais seuleument à grande vitesse et de plus en plus fort alors que le moteur chauffé.  Cependant au ralenti le moteur ne faisait plus de bruit.  Enfin de l'essence s'echapper du filtre a air. Pas bon signe tout ça. L'envie de basculer chez S&S avec lequel je n'ai pas de problème sur ma dyna et surtout le fait que je connais un mec aux mains d'argent (Denis) qui peux me  le regler était tentant.  J'ai entre-temps contacté plusieurs gris pour leur expliquer mon problème et avec gentillesse Joker Bike à Marseille m'a proposé de jeter un coup d'oeil a mon carbu.  Me reste plus qu'a trouver un moyen de transport et la lui mener.

Après avoir parké la Redneck, c'est au tour de la xt de passer sur le carreau.  Une fuite d'huile au bac a huile et un problème de carburation me posait toujours problème, donc j'ai demonté le petit recipient sous le socle et plutot que retarauder les pas de vis j'ai preferré couvrir les vis de rouleau plastique blanc anti fuite de plombier.  J'avais déjà fait cela sur mon chop et ca avait marché alors pourquoi pas sur le xt.   Dans la demi heure, les 6 vis étaient étanchéisé.  Après avoir fait les niveaux et quelques coup de kick elle demarra sans aucun problème.  J'avais lu tout les post sur le net proposant des solutions sur le reglage des carbu de 500xt et me sentais confiant dans mes compétences.  Pour faire court, la fuite d'huile est toujours là et le carbu n'est toujours pas reglé. Comme pour la Redneck, le XT tourne à la perfection au ralenti mais toussotte à grande vitesse. 

Mon incompétence mécanique commence serieusement à mes casser les c...  Donc, vu que la redneck doit se faire regler,j'espère trouver un ancien qui travaillera sur ma XT.  On m'a conseillé Robert Moto à Marseille.  On verra si il est dispo.  En autre, j'ai contacté mon institut de formation préférré, le Greta à Istres pour savoir si je pouvais faire une formation mécanique moto.  J'attend leur réponse...

Me restait donc à finir le petit ZB sur lequel j'avais fait pratiquement tout fait.  J'ai installé le faisceaux electrique auquel,j'ai pris soin d'inserer un commutuer on-off, j'ai posé le reservoir et mis assez d'essence pour demarrer.  Après quelques coup de kick que dale !!! J'ai vraiment l'impression d'être une b.... en mécanique d'où le surnom "useless"  (bon a rien en francais).   J'avais de la compression mais rien d'autre.  J'ai verifié si il y avait de l'allumage mais aucune étincelle à la bougie donc pas etonnant qu'elle ne démarre pas.   Par contre là où je comprend pas c'est comment et pourquoi.... Là aussi, je crois que je vais m'en remettre aux mains expertes de professionnel.   Voilà,pour ces 1,5 mois de joie et de galère.....Ah oui j'oublié qu'après avoir mener ces 3 beautées chez les pro, je pense m'attaquais enfin au Lambretta de mon beauf Phillippe.  Je vois déjà la merde arriver avec celui là.  Mais une fois celui-ci terminé j'attaque un autre projet sur un cb750 four k6 de 1977 que je transformerai en café racer.  

Septembre 2012

Le mois de septembre commencait bien.  J'avais réussi à joindre Georges, le gars avec qui j'avais troqué ma Peugeot 176 contre ses connaissances mécaniques afin de jeter un coup d'oeil dans le moteur du Lambretta.  Après l'avoir démonté, il m'informa que j'avais un problème de pignon de demarage, et peut-etre d'allumage.  On se mit d'accord de passer une journée dans mon garage pour tout remonter et remettre le moteur à l'interieur du cadre et enfin de refaire un petit diagnostic si besoin dans le courant du mois de novembre. 

J'ai utilisé mon premier week end de septembre pour mener la Redneck chez Joker Bike et mes craintes se sont vites confirmées quand on a démarré la moto.  Le bruit était toujours présent et le visage de Rickey n'apportait aucun réconfort.  On est vite tombé d'accord que le problème dépassait largement un problème de carburation et qu'afin d'avoir un bon diagnostic il fallait tomber le haut moteur.  Idem pour la XT 500 que j'ai déposé chez Robert Moto pour qu'il me fasse les réglages allumage, carburation et me regler 2 petits problèmes de fuite au reservoir et sous le back à huile. 

En l'absence de mes 2 motos à problème, j'ai continué d'amenager mon garage et ca commencait à prendre forme. 

img-0480-1.jpg

Et puis un côté bar sympa qui va s'averer utile le jour de l'inauguration du "Repair d'ElVis" et pour les soirées à venir...

img-0483.jpg

Nous voilà donc le Mercredi suivant.  Coup de fil de Rickey de Joker bike m'informant que la moto tournait en fait sur 1 cylindre car la bobine Ultima que j'avais installé avait explosé en plein vol car la resistance en Ohms était trop faible pour ce moteur.  Idem pour les bougies qui étaient celles de Sportster et non adaptée à une buell.   Ils m'informa qu'il avait jeter un coup d'oeil aux poussoirs car ceux-ci n'étaient pas d'origine et qu'ils étaient déreglés.  D'après lui, ce moteur avait était sérieusement modifié.  Enfin, l'allumage n'était pas adapté et qu'il fallait pensait à le changer.  On se mit d'accord sur l'achat d'un allumage Daytona Tech qui était d'après lui le top du top pour ce genre d'engin. Il me convia à venir l'écouter après avoir changé les bougies, la bobine, et regler les poussoirs car bien qu'elle faisait moins de bruits, elle en faisait toujours un petit peu.  Je me suis rendu aussitot chez lui et effectivement, il y avait toujours un petit bruit qui venait d'après moi du cylindre arrière.  Donc, retour à la case départ, on démonte. 

img-0485.jpg

Entre temps, je suis allé faire un tour chez Robert pour la XT mais il n'avait toujours pas mis les mains dedans suite à un arret de travail à  cause d'un genou récalcitrant.  On s'est tout de mème rencontré et entendu sur le travail a éffectuer car la semaine précédente j'avais laisser la moto devant son magasin sans le rencontrer.  Y avait donc 3 choses à faire sur la XT : regler la carburation, fixer la fuite d'huile moteur résultat d'un filletage foireux (j'aurais pu le faire mais vu que la moto était là-bas...) et l'electricité. 

En l'absence de moto et après avoir aménager le "Repair", je me suis mis à bosser sur le Lambretta LD que j'avais laissé à l'abandon pendant un peu plus d'un an. 

Déjà il m'a fallu, une journée pour nettoyer la carcasse tellement elle avait souffert d'avoir passé l'hiver et l'été dehors.  Mais mon phosphatage avait bien tenu la route car aucune trace de rouille n'est apparu et la carrosserie est ressortie flambante après quelques heures d'huile de coude.  J'ai passé les cables, assemblé les pièces de carrosserie, installé les consommables, et fait un inventaire des pièces manquantes.  Il ne me reste plus qu'à fixer rdv à George afin de monter le moteur et faire les essais.

img-0498.jpg

De retour après une semaine dans le grand nord, je me suis empressé de passer un coup de fil à Robert et Rickey pour prendre des nouvelles de mes 2 petites.  Robert m'informa qu'il attendait toujours quelques pièces de chez Yamaha et qu'il serait en position de me donner une estimation de fin des travaux quand il aura reçu ces mêmes pièces. 

Pour la Redneck, il y avait du nouveau.  Primo, l'allumage Daytona Tech avait été envoyé et devait se trouver dans les couloirs des douanes parisiennes et ne pourrait étre monté qu'à sa reception.  La grosse nouvelle était que Rickey avait reussi à trouver l'origine du moteur et le gars qui l'avait préparé.  Comme expliqué sur ma page Redneck, j'avais acheté ce moteur à un Norvegien qu'il avait lui-même acheté au Canada.  Rickey m'informa qu'après avoir ouvert le moteur et pris les côtes pistons, il aperçu un pastille avec le nom du contructeur.  J PRECISION RACING HEADS (allez sur leur site ca vaut le détour si vous etes branché mécaniques de précision)

pastille.jpg Donc, Rickey leur a passé un coup de fil pour avoir des infos sur le moteur.  En resumé, le moteur a était monté pour courrir sur circuit et a fait une saison complète sur le circuit Canadien.  L'ancien proprio l'a donc vendu au Norvegien après une année de course.  Le moteur est entièrement préparé avec piston wiseco, réallésage des cylindres, tiges culbuteurs Z, et têtes de culasse et arbre a came usiné, soupape retravaillé, etc... En un mot, un vrai avion de chasse.

buell-cylindre.jpg

pipe-admission.jpg

Pour en revenir au moteur donc, et après l'avoir ouvert, et parlé au constructeur, tout était ok mise à part les pistons qui étaient un peu fatigués résultat d'une saison de compétition.  Le problème est que Buell ne fournit pas de piston en sur-côte et qu'il fallait, soit trouver des pistons hors côte neuf, soit en commander à J Precision, soit les remonter car l'utilisation de la moto devenant simplement de la promenade la faible difference de côte entre les 2 pistons ne poserait aucun problème à la moto.  Mais arriverait bien un jour où il faudrait les changer car le piston arrière montrait vraiment des signes de fatigue.  Donc pourquoi ne pas essayer maintenant alors que la moto est ouverte.  Rickey a donc contacté des potes à lui sur Paris et trouvé des pistons wiseco reverse dome de compression 10.5:1, ce qui entrainera bien evidement un réallesage des cylindres et une augmentation de la cylindrée a 1426 cm3.  On était plus à ca près.  Donc si tout va bien, à mon retour d'amerique du sud, c'est avec de Chicha chilienne que je celebrerais la Redneck.  Et que celle-ci pourra enfin être officiellement offerte à madame et présenté à mes bikers proches. 

Ceux-là même qui étaient invités à l'inauguration du "Repair d'El Vis".  C'est donc en cette fin septembre que s'est déroulée la cérémonie d'ouverture du workshop.  Cérémonie baignée d'un mélange de pastis, champagne, biere, martini, de rouge (et ouais Lionel a craqué), de blanc corse pétillant, et de kirch.  Le tout accompagnés de délices culinaires dont raffolent les bikers c'est à dire : cacahuettes, chips, pizza, saussicon, et paté en croute.  

party1.jpg

 La chaleur gagnant les lieux certains ont pris un peu l'air en discutant le gras dehors.  party.jpg

 Et en fin de soirée, tout le monde a laissé son graffiti sur le maintenant fameux "Repair d'ElVis Wall of Fame". 

wall.jpg

Mal de crane au réveil le samedi matin, mais fallait aller récuprere la XT.  Robert m'avait appelé la veille m'informant qu'il n'arrivait pas à regler la carburation, que mon système electrique était naze, et qu'il ne pouvait plus rien faire.  Apparement, y avait eu tellement d'intervention aux niveaux des glicleurs qu'il ne savait pas par où commencer et que ca risquait de me couter plus cher que d'en acheter un.  Bien qu'un carbu d'origine de XT 500 va chercher dans les 700 euros (non, y a pas une erreur de frappe).  En plus elle lui prenait de l'espace et vu que je n'allais pas être en France pendant 15 jours, il fallait que je vienne la récuperer dans le même état que je la lui avait laissé y a 15 jours.  Seul le tarraudage avait été effectué et le filtre à air jeté à la poubelle et non remplacé.  Donc, je lui ai laissé quelques deniers pour ces heures de labeur, et me suis empressé d'enfourcher la bète et prié pour qu'elle me ramène à sausset sans encombre.  Je n'avais jamais effectué plus de 10 km.  Elle n'avait pas tourné depuis plus d'1 an, et auparavant elle était restée dans un garage pendant 11 ans.  Un vrai défi.  Après avoir bloqué le starter car le ressort sur le carbu est cassé, elle a démarré au premier coup de kick.  J'ai ouvert les gaz et suis parti a fond direction l'A55.  Elle a toussoté a bas régime mais fonctionné correctement quand elle est montée dans les tours.  Tout fonctionnait à merveille jusqu'à ce que j'arrive à Carry et qu'il faille ralentir.  Avant d'attaquer le village, elle a calé, et après avoir regardé le moteur je me suis rendu compte que j'avais roulé à fond avec le starter à plein régime et que je venais de noyer la bougie.  Donc 2 choix, attendre ou appeler madame pour qu'elle me mène une autre bougie.  C'est donc pour cette dernière option aue je me suis prononcé.  Après quelques minutes d'attente, elle est arrivée, j'ai changé la bougie et suis rentré chez moi.   xt.jpg

J'ai surfé rapidos sur le net pour trouver un Mikuni TM 36 à un prix très avantageux (plus que 2 fois moins cher que l'original) et je l'ai commandé.  Je le monterai à mon retour d'amerique du sud, ainsi que le robinet d'essence et un filtre à air K&N.

Après cet épisode matinal, et une sieste bien méritée, on est allé faire un tour à la concentre organisée par les "gros mexicains" à Fos sur Mer.  Rien de vraiment interressant à se mettre sous la dent, si ce n'est une Headbanger et la jolie peinture de ce reservoir faite par Mad Graphic à Marseille.   

madgraph.jpg

Après avoir bu quelques bieres, on prit la direction de chez philippe et laurence avant d'aller manger quelques sushis sur Carry.   Malheureusement, Philippe et Laurence habite en fond de colline et pour y acceder, il faut descendre un route en gravier très pentu.  Et dans le second virage, Madame a dérapé de l'avant, et j'ai du faire pareil pour l'eviter.  Résultat, levier de frein cassé pour madame et collecteur felé pour moi.  Rien de grave, mais faudra le resouder.

Octobre 2012

C'est avec un peu de retard, résultat de voyages professionels successifs que j'ouvre ce mois d'octobre d'activités.  Ca fait tellement longtemps que je n'ai pas écrit qu'il m'est difficile de savoir sur quoi je vous avais laissé la dernière fois.  Il me semble qu'on s'était quitté sur la petite chute bénine de Madame qui avait occasioné par suite logique la mienne.  Les dommages collateraux se resumants à une fracture du collecteur d'échappement.  Rien de bien méchant,  

img-0571.jpg

Donc, j'ai démonté le collecteur rapidos, je n'ai meme pas pris le temps d'enlever l'échappement.  En 2 temps 3 movements, la soudure au tig était faite.  J'en ai profité pour y mettre de la bande thermique et remonté la patte de fixation que j'avais enlevé il y a quelques mois.  

Vu que la moto était sur le pont, j'ai également verifié la courroie primaire car j'entendais un drole de bruit à la décéllération.  Du genre: la chaine qui frappe sur le carter.  Cela m'était déjà arrivé auparavant car je n'avais pas mis le bon locktite sur les vis qui bloquent le patin qui maintient la chaine en tension.  La chaine était à la bonne tension mais vu que j'avais démonté, j'ai mis un peut de locktite Vert que mon cousin m'avais gracieusement offert.  img-0570.jpgJ'ai aussi saisi l'occasion pour refaire le cablage électrique du guidon car dans la chute la cocotte ISR qui orne ma poignée de gas avait malheureusement tourné sur elle meme, sectionnant net les cables du phare.  Je me suis employé à les remettre en état de marche mais à mon grand désarrois, après avoir ouvert le phare et changer les ampoules, mes feux ne fonctionnaient pas.  Donc problème insolvable et impossibilité de rouler la nuit car mon phare avant ne fonctionne pas. 

J'ai fait un petit tour de paté de maison pour voir si tout aller bien, et j'ai stocké la Dyna dans un coin du garage et mis la XT sur le pont avec au programme, changement de carbu, nettoyage de l'interieur du reservoir, vidange des tubes de fourches avant, et refection du circuit électrique. 

img-0578.jpg

Comme vous avez pu le lire sur le post du mois de Septembre, Robert Moto n'avait pas réussi à me régler le carbu bien que j'avais tout nettoyé et remplacé tout les joints et gicleurs grace au kit vendu pour l'occase.   Il m'avait également indiqué qu'il fallait changer l'assiète du phare mais que le système électrique était sain.  img-0585.jpgJ'ai donc commencé par utiliser le kit restom afin de de-rouiller le reservoir et recouvrir les parois d'un mélange dont ils ont le secret.

J'ai donc appliqué le premier mélange chargé d'enlever la rouille interne et me suis vite rendu compte qu'il me manquerait du mélange pour recouvrir les parois car j'en avais pour 5 litres alors que le reservoir en fait 8.  Je me suis donc employé pendant plus d'1/2h à secouer le reservoir avec le dérouilleur et je l'ai laissé reposer sous différents angles pendant en gros 3 heures afin d'enlever le plus de rouille possible.  Après 3 heures, j'ai rincé le reservoir abondement avec l'eau du puit et laissé seché pendant la nuit.

 J'ai ensuite démonté le carbu existant et installé le Mikuni TM36 que j'avais commandé à nos collègues allemands de Kedo.  Auparavant, j'avais pris soin de commander le manchon en plastique auprès de VD Classic car le manchon d'origine ne s'adapte pas au Mikuni.  En cinq minutes le carbu était monté.  J'ai eu 2 problèmes pendant le montage : bougé la durite d'huile de gauche à droite, et viré le cable de retour car pour une raison quelconque il ne revenait pas. 

Je me suis ensuite attaqué au changement de l'assiete de phare car d'après Robert, c'était elle qui était la cause de l'absence de lumière frontale. 

Après avoir changé le phare et verfié tout le système éléctrique, rien ne fonctionnait.  Je suis vraiment un bite en électricité. 

img-0583.jpg

J'ai tout remonté, fait la vidange de la fourche avant, et sorti la moto pour voir si elle fonctionnait.  Elle a démarré au quart de tour, mais elle tournait à 4000 tour/min.  J'ai donc procédé comme indiqué sur le manuel du proprio, c'est à dire, j'ai roulé pendant 15 minutes et réglé le ralenti jusqu'à obtenir un ralenti a 1500 tours.  Mis à part quelques pétarades à la décélération, la moto fonctionne à merveille.   

Il était temps de prendre un peu des nouvelles des cylindres de la Redneck.  Rickey avait une une bonne idée qui était de trouver des cylindres et les réaléser plutot que d'acheter de nouveaux pistons car cela reviendrai moins cher et les pistons qui étaient sur la moto était en bon état.  On se mit d'accord et Rickey trouva une paire de cylindre mais ceux-ci lui cassé les pieds car ils étaient peint en noir et la peinture était difficile à enlever.   Le résultat du microbillage n'avait pas produit le résultat expecté et il fallait donc enlever la peinture des cylindres à l'huile de coude, c'est à dire au couteau.  Galère. 

Novembre 2012

Le mois de Novembre commenca par un petit sms de Didier de "l'Ail café racer".  Je l'avais félicité pour un article paru dans le dernier magazine de "Cafe Racer" ou sa Triumph, ainsi que certaines autres appartenants au collectif des passionnés "d'aiolis garage", avaient été publié.  Y avait meme une photo du petit CB 200 de Fabrice mon voisin avec son épouse en background. 

Cafe Racer #60 Novembre-Décembre 2012

En fait Didier m'invitait a passer une soirée avec des membres du collectif autour d'un bon Hamburger au Cocoloco à Marseille, dans un endroit somptueux situé sous la réputée passerelle de Plombière.  Cela me tentait bien car j'avais vraiment rien de prévu ce vendredi soir, et j'appréciais le concept de ce collectif qui est basé sur la passion et l'entraide.  Mais avant cela il fallait que je règle mon problème d'éclairage.  J'invitais donc Fabrice à solutionner le problème. Mais à ma grande surprise les phares marchaient quand j'ai mis la moto sous tension. Y avait franchement quelquechose qui clochait derrière tout ca, mais bon, si les feux s'allumaient, je n'allais pas m'alarmer.  On en a profité pour refaire le cablage des clignos arrières qui n'avait pas été branché depuis que je les avais installé, et on se donna rendez vous pour vendredi.  Je me suis ensuite attaqué a la plaque latérale qui s'était cassé quelques mois auparavant.  Après l'avoir décapé je l'ai souder au tig et repeinte en noir brillant.

img-0599.jpg

Et par un quelconque hasard, les feux se sont de nouveau éteint.  Ca commencait vraiment à me prendre la tête pour ne pas dire autre chose, donc j'ai testé tout les cables un par un.  J'ai finis à 1hr du mat.  Le problème venait en fait de la masse dans le phare.  J'ai débranché le relais et tirer un cable à la masse et je suis passé en direct.

img-0603.jpg

Voilà, j'étais maintenant prêt à rejoindre le collectif.  Après un petit arrêt pour recuperer Didier au Rove, on est arrivé les premiers au resto Burger.  En moins d'1/2 heures, y avait au moins 20 personnes qui avaient garé leurs montures devant le resto.  Y avait des anglaises, des allemandes, des américaines, des japonaises, en fait un peu de tout.  Une ambiance super sympa avec des mecs et des filles qu'y ne se prennent pas la tête.  Une expérience à refaire.   

Le lendemain matin, je decidais de m'occuper des quelques détails mécaniques qui occupaient mon esprit.  En premier lieu, le problème de démarrage du ZB.  J'avais reconstruit le moteur en assemblant un bas moteur de monkey acheté au japon, avec des cylindres et des segments piqués sur un dax chinois monté avec la culasse d'origine.  Malgré un remontage dans les règles de l'art (c'est à dire avec les explications d'un mec sur youtube) le ZB en démarrait pas.  J'avais de la compression mais pas d'etincelle à la bougie.  J'avais contacté Jacques de Diabolik Bike pour lui faire part du problème et il pensait que c'était peut etre dù a un problème de rupteur.  Je lui déposais le ZB afin qu'il y jette un coup d'oeil.

Ensuite j'ai appelé Georges qui s'occupait du moteur du Lambretta afin de faire un point et se fixer un journée pour remonter l'engin.  D'après lui, tout était ok avec le moteur mais il n'était pas sùr des vis patiné et continuait à faire les bourses d'échanges dans l'espoir d'en trouver.  Il ne me restait plus qu'à acheter un kick afin d'entendre rugir la bète. 

Et pour terminer cette première quinzaine du mois de novembre je contactais mon électricien afin de se mettre d'accord sur les modalités de l'achat de sa célèbre CB 750 Four K6.  Comme je l'avais indiqué sur mes billets précédents j'avais prévu d'acheter la Honda de mon électricien pour en faire un jolie Café Racer.  Mais après lui avoir parlé, je l'ai senti un peu réticent à l'idée de se séparer de sa belle.  Chose que je comprends très bien.   

Lors de la soirée au Cocoloco j'avais taillé du gras avec un certain Fred qui était un spécialiste du XT500 mais qui était également passionné d'allemandes.  Il ne tarissait pas d'éloges certains modèles Béhème en particulier la R80 GS.  Cela faisait déjà un petit moment que j'avais envie d'enjamber un flat twin et après avoir recu une fin de non recevoir officieuse pour la Honda , je me suis mis en quète d'un flat twin.  Avec l'aide du "boncoin" et des conseils avisés de Rickey de Joker Bike, j'ai fait l'acquisition dimanche après midi d'un R80RT monolever de 1986.  Depuis, je me torture l'esprit à savoir comment je vais le monter: café racer ou scrambler.  A l'heure où je vous parle, j'opte pour la seconde option car j'ai déja construit un café racer et j'ai envie d'attaquer un autre style. 

img-0608.jpg

A la mi novembre, je suis retourné en Norvège pour des raisons professionnelles et j'ai profité de ce voyage pour acheter une torche Mig neuve afin de remplacer l'ancienne qui était défectueuse.  Etrangement il n'y a qu'en Norvège que j'ai pu trouver cette pièce car elle n'est plus dispo depuis quelques années en France et non plus produite par Lincoln Electrique.  Je l'ai donc repositionné et la machine s'est remise à fonctionner comme à ses plus belles heures.  Me revoilà donc d'attaque avec un tig et une mig.  Parfait.... Entre temps j'avais recu les 2 pneus Heidenau que j'avais commandé pour la BM c'est à dire 2 pneus en 120/90-18.  On verra à quoi ressemble la BM quand j'aurais monté 2 pneux identiques à l'avant et l'arrière.

img-0631.jpg

Comme convenue, George est venu lundi au "Repair d'El Vis" afin de remettre le moteur du Lambretta après l'avoir réparé.  Après avoir signé le "wall of fame", on s'est battu pour remettre le moteur à l'interieur.  Franchement, je comprends pourquoi Lambretta a fait faillite.  Sans connaitre l'histoire de cette marque, je peux avancer sans craintes qu'il y a eu une guerre fraticide entre la division design et ingenieurie de la boite.  En d'autres termes, on a un super design avec un engineurie de merde.  Comment peut on faire aussi compliqué pour un scooter.   Franchement, je comprends pas.  Enfin, après quelques heures de labeur on a réussi a remettre le moteur a l'interieur du cadre.  Après avoir fait quelques réglages, installé le kick, et mis un peu d'essence, le moteur a finalement démarrer.  Mis à part l'embrayage qui fait un drole de bruit et une vitesse qui s'engage sans que l'on lui demande, le moteur démarre et tourne très bien. Il reste donc à nettoyer reservoir, acheter un amortisseur et quelques cables, faire toute l'electricité et tout remonter avant de faire les premiers tours de paté de maison.  Encore quelques deniers et pas mal d'heures en perspective.  

img-0628.jpg

On en a profité pour regler le Vespa et fixer la masse qui permet de couper le contact à la machine.  Enfin, l'après midi Chris et Philou se sont arreté afin de reparer quelques bricoles.  Voilà donc pour ce mois

Decembre 2012

Et voilà qu'en ce début Décembre, je reçu un coup de fil de mon electricien qui était arrivé à la conclusion qu'il voulait finalement se separer de sa CB 750 Four.  Le problème c'est que j'avais utilisé mon budget hiver pour l'achat du flat twin béhème.  Je lui expliquais mon problème et qu'il y avait eu un malentendu entre nous car j'avais cru comprendre qu'il ne voulait pas s'en séparer.  J'étais toujours prèt a en devenir le propriétaire mais je n'avais pas le cash necessaire à cet instant.  Il m'indiqua qu'il n'avait pas besoin de cash dans l'immédiat mais seulement d'espace dans son garage et que je pourrais lui regler la fameuse Four à une date ulterieure.  On conclut donc l'affaire et  je devins semi proprio d'une CB 750 Four dont j'ai bien l'intention de convertir en Racer ou bien la remonter d'origine.latest-004.jpg

Elle est un peu fatiguée, et il faudra s'en doute éffectuer quelques réglages moteurs, refaire certaines parties cycles, changer quelques joints spi, mais dans l'ensemble elle est en bon état. 

Après avoir rangé toutes les motos dans le garage.

latest-010.jpgJe me suis remis à la tache sur le Lambretta avec la ferme intention de le terminer pour Noel.  J'ai commandé les dernières pièces à Casa Lambretta et m'y suis plongé les deux mains dedans.  Comme d'habitude grosses emmerdes avec cet engin.  Le plus dur étant de le sceller sur le cadre avec ce putain de bras oscillant dont je me pose encore la question de l'existence.  latest-009-1.jpgLe moteur étant maintenant bien fixé sur le cadre, il ne me restait qu'à tout remonter et faire ce que je hais.  C'est à dire le cablage et l'electricité.  C'est la que je me rendis compte qu'on avait monté la culasse et la bougie à l'envers et qu'on ne pouvait plus inserrer le reservoir d'essence.  Qu'à cela ne tienne, j'ai pris mon sac de sable et mon maillet en plastique et j'ai retaillé le réservoir afin de pouvoir l'insérer tant bien que mal dans le cadre. 

Entre temps j'ai recu un mail de George sur lequel il m'avait envoyé la photo de la Peugeot totalement restaurée que je lui avais troqué contre ses services mécaniques.  Rien à dire si ce n'est "chapeau bas Mr. George". george.jpg

Me restait donc 2 petits problèmes exterieur à régler.  Le Honda ZB qui n'avait pas d'étincelles et la redneck. 

J'appelais Diabolik Bike pour avoir des nouvelles du ZB, et celles-ci ne furent pas trés bonnes.  En effet, Jacques le mécano m'informa qu'elle ne demarrerait jamais car l'allumage du bas moteur que j'avais acheté à Provence Moto Casse n'était pas compatible avec l'allumage électronique d'origine.  Fallait donc commander une nouvelle bobine.   

Et enfin pour cette fin de première semaine de Décembre, Rickey m'appella pour passer voir la bécane et enfin l'essayer avant d'effectuer les derniers réglages  au niveau de la pression de la pompe à huile.  Element au combien faiblard sur les Buells.  Je me suis donc élancé sur l'autoroute direction Saint Antoine pour tester l'engin. Mis à part, le froid qui m'a glacé les mains, elle a fonctionné à merveille.  Donc au programme pour cet fin d'année, un dernier coup d'oeil aux poussoirs et à la pompe à huile, et la moto sera prète à tailler la route. 

C'est donc avec des températures bien plus clémentes, 15 jours après mon premier essais, que je me suis rendu une semaine plus tard chez Rickey pour enfin recuperer le cadeau de noel de ma chère et tendre.  Après avoir taillé le gras pendant plusieurs minutes, c'est avec la joie d'un enfant qui s'emmerveille devant le sapin de noel un 25 decembre que je me suis mis en route avec comme seule et unique destination mon humble demeure et mon Repair d'Elvis.  Il reste certes pas mal de choses à voir sur la bécane, tel que rebrancher l'electricité, inserer le cablage dans les tubes, recommander un bouchon de réservoir LACHOPRODS que Rickey a égaré sur l'autoroute et enfin regler quelques détails esthétiques mais dans l'ensemble elle est a 95% terminé.  

Le chemin du retour s'effectua sans encombre, bien au contraire, c'est avec une certaine aisance et une abilité de maître que j'ai maitrisé ce premier trajet superieur a 20 km au guidon de la Redneck.   Elle est vraiment simple à conduire et très bien équilibré dans les courbes.  Il faura simplement reduire la pression du pneu arrière à 1 afin d'amortir un peu plus les chocs.  Après vérification de tout les instruments je l'ai mise au garage avant de la resortir le lendemain pour effectuer d'autres tests.  img-0688-1.jpg

Une fois dans le garage, j'en ai profité pour reparer le pneu avant crevé du Lambretta et installé les cables manquants tel que celui du frein arrière que je venais de recevoir de Casa Lambretta.  Et enfin, j'ai commencé à désosser la BM et installé les pneus Heidenau pour voir ce que cela donnait.  Ca à l'aire de me plaire pour l'instant et je pense que je vais garder le 120 à l'avant plutôt que de mettre un 90. img-0692-1.jpg

Et puis je me suis attaqué à la fabrication du cache batterie.  J'ai donc coupé une tolle d'acier de 4mm.

iphonepics-007.jpg

Puis j'ai découpé le cache que j'ai moulé à l'aide d'un maillet sur un sac de sable. 

iphonepics-012.jpg

Puis j'ai découpé l'ancien cache afin de garder les attaches d'origine et y fixer de nouveau carrénage. 

iphonepics-016-1.jpg

Voilà je ferme le "Repair D'El Vis" pour 2012 avant de vous retrouver en début d'année pour de nouvelles aventures,

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×